Hell Oceans

Dans un monde où tout prend l'eau, un homme cherche à le dominer... Sauriez-vous l'arrêter ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Flux Temporel :: Partie WTF Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sans peur ! [Feat. France] [YAOI]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 392
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 28
Double compte : Angleterre

Feuille de personnage
Points:
292/10000  (292/10000)
Inventaire:
Mar 25 Oct 2016 - 14:14



Sans peur !

Le sentir se rapprocher de lui lui fit encore plus plaisir que tout le reste. Il l’avait fait de lui-même, sans y être poussé par une personne ou par les circonstances. Et ça, plus que tout le reste, ça le touchait.

Alors, il reprit ses caresses, les accentuant légèrement, s’amusant de le voir presque affamé d’attentions.

- T’aimer ?

Il l’embrassa paresseusement, prenant tout son temps pour le goûter, loin de la bise rapide qu’ils avaient échangés devant témoin lors de la cérémonie d’union.

Il remonta une de ses mains pour dégager son visage des mèches blondes, rompant le baiser quelques instants.

- Besoin de plus de preuve ou celle-ci te suffira ? Je suis tout à fait prêt à être plus démonstratif, susurra-t-il à son oreille.

Il savait qu’en cet instant, il était celui qui mènerait la barque. Celui qui donnerait la direction à prendre. Et toutes ces métaphores pour dire qu’il était le plus expérimenté des deux au niveau charnel.

Une main contre sa taille, il le pressa contre lui, jouant avec le tissu pour le mettre en confiance.

À tout instant, Francis pouvait l’arrêter, le pousser hors du lit, crier… Allait-il le faire ? Cette appréhension fit naître de nombreux frissons le long de son échine, de manière agréable, fouettant son envie de lui.

Avec beaucoup de mal, il tentait de se concentrer pour garder son calme, pour ne pas lui sauter dessus. Ça risquait d’être peu apprécié. Héraklès plongea son nez dans les boucles blondes de nouveau, se gorgeant de ce parfum si particulier qui lui avait tant manqué. Mais ça n’allait pas l’aider à se focaliser sur autre chose.

Il reprit ses lèvres, donnant un rythme plus soutenu cette fois, une espèce d’urgence à laquelle il voulait répondre.




_________________

Le Grec de poche~
Grèce ronfle en Slateblue (#6A5ACD) 
Carnet de bordHeeeelp
Moi c'est Héraklès. Hellas à la rigueur.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 04/08/2016
Double compte : Roumanie, Fidji

Feuille de personnage
Points:
432/10000  (432/10000)
Inventaire:
Mar 1 Nov 2016 - 13:36
Sans peur !


PV Grèce


Francis apprécia le baiser que lui offrit le brun, il était doux et n'avait rien à voir avec le baiser échanger devant l'autel ou bien ceux qu'ils avaient échanger lors de leurs retrouvailles. Si il aurait pu il se serait mis à ronronner de contentement, il avait l'impression de revivre. Après la trahison de sa famille, le prince n'aurait pas supporter la trahison de son amant. Son corps fut parcourir de frisson quand il l'entendit susurrer à son oreille.

“Celle-ci est suffisante … mais pour être plus rassurer j'aimerais bien que tu sois plus démonstratif ??”

Se serait mentir de dire qu'il n'était pas anxieux à l'idée de partager plus que des baisers, mais il lui faisait confiance et il voulait aussi lui montrer qu'il était prêt à tout pour rester avec lui. L'ancienne princesse poussa un petit soupire quand il se retrouva encore plus presser contre le corps de son époux. Un douce chaleur commençait à naître en lui, ce qui était loin d'être désagréable.

“Tu l'as déjà fais avec un homme .. ?”

Il espérait d'un côté que la réponse serait oui car ils seraient tous les deux au même point là dessus, mais d'un autre côté il aimerait que la réponse soit non car il pouvait se laisser aller sans aucun soucis, sachant qu'il était entre de bonne main. Enfin, il était déjà entre de bonnes mains mais Kenneth avait évoqué la choses quelques fois durant sa captivité et il s'était dit que ca devait faire un peu mal.

Néanmoins, l'envie d'essayer était plus forte que la peur et puis après tout ce que Francis avait vécu ce n'est pas ca qui allait changer le cours de sa vie à tout jamais si ? Ces doigts se promenait dans le dos d'Héraklès pour ensuite se glisser sur son torse, découvrant son corps au travers du tissu si semblable au sien et pourtant si différent.

“Je ne veux plus être séparé de toi, je suis bien là.”

Il fut de nouveau coupé par un baiser passionné, auquel il répondit avec la même urgence.
~

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 28
Double compte : Angleterre

Feuille de personnage
Points:
292/10000  (292/10000)
Inventaire:
Dim 6 Nov 2016 - 22:24



Sans peur !

Sa manière de demander plus était adorable, faisant fondre un peu plus Hellas qui avait bien du mal à se concentrer. Comment il pouvait, franchement, avec un visage aussi désirable, juste sous le nez ?

En tout cas, la petite question innocente avait au moins eut le mérite de le refroidir.

Évitant son regard le temps de trouver une réponse correcte à formuler, il reprit ses esprits comme il put, s’éclaircissant légèrement la gorge.

Alors… Comment répondre sans risquer de se retrouver à dormir dans le couloir avec l’entrejambe douloureuse ?

- Peut-être, finit-il par déclarer.

Voilà, il pouvait pas faire mieux. Autant rappeler que sa mère avait l’amour des fêtes et de l’alcool à profusion. Avec un peu de chance, il allait réussir à le lui faire oublier entre deux attentions… Allez, c’est partit, sinon, ça allait partir en débat…

Tirant sur le vêtement qui le recouvrait, Héraklès caressa les longues jambes, attentif à la moindre réaction de son mari. Il arrivait à deviner la peur dans ses yeux et son attitude, mais d’un autre côté, il ne pouvait non plus ignorer le désir qui se dégageait de lui.

- Je ne veux plus l’être non plus, lui assura-t-il. Plus jamais.

Il l’embrassait de plus en plus urgemment, rapprochant leurs corps dans une volonté fiévreuse de fusionner leurs deux êtres. Si il s’écoutait, ça ferait déjà quelques minutes que tout aurait volé et qu’ils seraient en train de s’unir de manière plus… énergique.

Mais pas sûr que Francis apprécie des bleus sur sa peau si délicate et de marcher en canard.

Il finit par lui ôter son vêtement, le jetant sur le sol un peu plus loin, prenant son temps pour découvrir ce corps inconnu.

Ça n’allait vraiment pas être facile de se retenir…




_________________

Le Grec de poche~
Grèce ronfle en Slateblue (#6A5ACD) 
Carnet de bordHeeeelp
Moi c'est Héraklès. Hellas à la rigueur.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 04/08/2016
Double compte : Roumanie, Fidji

Feuille de personnage
Points:
432/10000  (432/10000)
Inventaire:
Lun 7 Nov 2016 - 10:55
Sans peur !


PV Grèce


Francis compris tout de suite quel était la réponse à sa question lorsque son mari détourna les yeux, comme si il voulait fuir. Il sentit comme un pavé tomber au fond de son estomac, il ne pouvait pas lui en vouloir après tout quand il était partie avant de se faire kidnappé il avait plus ou moins “rompu” leurs fiançailles, non ? Même si aucun de leurs parents n'auraient laissé faire une chose pareille. Un petite voix dans sa tête qui ressemblait drôlement à celle du sorcier lui soufflait que peut être il avait folâtrer durant le temps qu'ils ne passait pas ensemble … après tout ils ne se voyaient que durant l'été, que faisait-il le reste de l'année ?

Il secoua la tête doucement pour chasser cette idée mais aussi celle qui lui disait qu'il aurait peut être du céder aux avance de Kenneth, plutôt que de se préserver pour quelqu'un qui lui n'avait pas hésiter à goûter aux plaisirs de la vie sans retenu. Francis savait que pour un prince, même fiancé, l'expérience est importante, certains de ses frères quand il était plus petits lui avait raconter comment un soir un dame expérimenté était entrer dans leurs chambres pour leur donné un cour particulier.

“C'est bon ne t'en fais pas ...”

Son ton était doux, il se voulait rassurant même si il y avait au fond de son regard un avertissement qui laissait clairement entendre qu'il si cela venait à se reproduire maintenant qu'ils étaient unis, sa vie deviendrait un enfers sans nom. Les douces attentions que le brun s'appliquait à lui prodiguer eurent raison de ses tensions. Son corps était parcourue de doux frissons à chaque caresse alors que sa peau elle brûlait chaque fois que Héraklès posait ses mains dessus. Il passa ses bras autour de son cou, lui rendant chacun de ses baisers de manière de plus en plus désordonné. Goûtant ses lèvres avec ardeur, laissant ses dents croquer légèrement cette chaire si tendre. Machinalement ses jambes s'enroulèrent autour de ses hanches recherchant le plus de contact possible.

Ses joues s’enflammèrent lorsqu'il se retrouva nu, c'était à la fois excitant et affreusement gênant. Par réflexe il tourna la tête et ferma les yeux. Jamais encore il ne s'était retrouver dans cette situation et si il ne lui plaisait finalement pas ?? Si il se moquait de son incompétence ?? Il lâcha son cou, pour cacher son visage avec ses bras. Réaction stupide puisqu'il se dévoilait plus qu'autre chose, autre chose s'éveillant aussi légèrement entre ses jambes.

“Hellas ...”

Sa voix était étrangement rauque à ses oreilles.



~

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 28
Double compte : Angleterre

Feuille de personnage
Points:
292/10000  (292/10000)
Inventaire:
Dim 13 Nov 2016 - 20:22



Sans peur !

Malgré le ton doux qu’employait son mari, Héraklès se sentit honteux d’un tel aveu. Non, il ne l’avait pas attendu pour s’essayer au jeu sous la couette, poussé par les garçons de son âge et sa mère elle-même. Enfin, pas de la même manière, la dernière étant à la fois plus entreprenante et plus sournoise.

Et puis… À cette époque, il ne s’entendait pas avec Francessca… Et après, on la pensait morte… Aux yeux de tous, c’était parfaitement normal de passer à autre chose. Ça et le fait qu’il était normal dans sa culture qu’on enseigne la sexualité en plus des autres cours. De manière pratique s’entendait.

Mais il eut bien vite autre chose à penser, Francis semblait se laisser aller entre ses bras, ses joues se colorant alors que les caresses se faisaient plus osées. Puis, il y eut ce moment.

Celui où son prince se raidit, tenta de se cacher de son regard, l’évita.

L’entendre prononcer son nom de cette manière le fit sourire bien malgré lui. Ce n’était pas le moment de penser à ce qui se passait un peu plus bas, on n’était pas des bêtes. Mais ce n’était pas facile.

- Francis ? Chuchota-t-il doucement. Il y a un problème ?

Ses mains étaient revenues au niveau de son cuir chevelu, caressant gentiment les mèches blondes pour le rassurer mais aussi pour se focaliser sur autre chose.

Il n’était pas un ange, il le savait bien, alors mieux valait-il qu’il se concentre sur son mari qui ne paraissait plus être si sûr de lui en le câlinant, repoussant ses pulsions sexuelles. Il allait bien y réussir, oui ? Il n’était pas si affamé, après tout, il…

Il était un adulte en possession de tous ses moyens, qui avait retrouvé la femme l’homme de sa vie, qui se trouvait avec ce dernier dans un grand lit après l’avoir déshabillé, et qui était plutôt connu pour son appétit sexuel.

Bon, il était foutu.

Peut-être que Francis ne demandera pas le divorce tout de suite ?




_________________

Le Grec de poche~
Grèce ronfle en Slateblue (#6A5ACD) 
Carnet de bordHeeeelp
Moi c'est Héraklès. Hellas à la rigueur.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 04/08/2016
Double compte : Roumanie, Fidji

Feuille de personnage
Points:
432/10000  (432/10000)
Inventaire:
Ven 18 Nov 2016 - 11:49
Sans peur !


PV Grèce


- Francis ? Il y a un problème ?

Un problème ? Non, il n'y en avait aucun à part le fait de se retrouver tout nu devant quelqu'un et de ressentir des choses étranges sous la ceintures. Bien sur il avait déjà ressentit ça, avec des rêves plutôt humide mais personne ne lui avait jamais expliqué. Ses frères détournaient ces questions à se sujet et son père lui disait que ce n'était rien. De nouveau la seule personne qui avait voulu répondre à ses questions était Kenneth, mais à ce moment là Francis n'était pas réellement en état pour les poser et n'en avait pas envie.

“Non aucun.”

Il retira ses bras de devant son visage et posa ses mains sur les épaules musclées de son homme. C'était criminel d'être aussi beau, le jeune homme se sentait presque coupable de ne savoir comment répondre à ses attentes. Il aimerait lui faire plaisir, le laisser sans voix.

“Ne t'arrêtes pas s'il te plaît ...”

Il ne voulait pas avoir le temps de réfléchir ou de se poser trop de questions. Bien entendu il avait peur mais d'un autre côté il avait juste envie de se laisser aller et de profiter un maximum des retrouvailles avec son bel amant, car on ne peut pas dire qu'ils avaient pu profiter quand il était prisonnier ou encore quand il a faillit mourir … quand à après et bien vous connaissez la suite. Une de ses mains glissa derrière la nuque d'Héraklès pour le ramener contre lui. Francis lui offris alors un baiser enflammé qui, il l'espérait, mettrait fin aux interrogations de son époux.



~

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 28
Double compte : Angleterre

Feuille de personnage
Points:
292/10000  (292/10000)
Inventaire:
Ven 18 Nov 2016 - 18:23



Sans peur !

- C’est si gentiment demandé, souffla-t-il avant de l’embrasser de nouveau.

Avec toute la douceur qu’il pouvait, le futur roi les fit basculer, allongeant Francis sur le dos et le surplombant, le dévorant du regard sans s’en priver. Il savait que ça gênait son mari, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Il l’avait attendu trop longtemps. Il ne parlait pas de leur enfance ou leur adolescence où ils s’ingéniaient à s’ignorer, non, il parlait du moment où ils avaient tout deux décidé d’officialiser une union décidée par leurs parents, où la foudre les avait atteint en plein cœur.

Avant que celui-ci ne se brise.

Repoussant ses pensées sombres, Hellas caressa cette peau si douce dont il était le seul à pouvoir profiter, explorant ce corps si pur, le faisant vibrer comme il savait si bien le faire, refoulant son désir pour se concentrer uniquement sur celui de son amant, tentant de le détendre, de le faire se sentir bien, libéré de toutes les contraintes qu’aurait pu lui infliger sa famille (allez savoir, avec un père comme celui-là).

Il était son mari, il était à lui.

Ils étaient au début d’une histoire qu’ils espéraient la plus longue possible, ponctuée de nuits toujours plus inoubliables.

Ses mains virevoltaient, tels celles d’un virtuose qui jouait d’un instrument qu’il connaissait fort bien, en tirant les notes qu’il voulait.




_________________

Le Grec de poche~
Grèce ronfle en Slateblue (#6A5ACD) 
Carnet de bordHeeeelp
Moi c'est Héraklès. Hellas à la rigueur.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 04/08/2016
Double compte : Roumanie, Fidji

Feuille de personnage
Points:
432/10000  (432/10000)
Inventaire:
Ven 2 Déc 2016 - 10:29
Sans peur !


PV Grèce


Francis bascula sur le dos, se retrouvant encore plus exposer au regard de son amant qui ne se gênait pas pour le dévorer des yeux. Il se mordilla la lèvres, rouge de gêne. Cependant il y avait quelque chose d'excitant à la situation, quelque chose de plaisant à se savoir ainsi désiré. Cela rassurait grandement le blond qui depuis que sa véritable identité lui avait été révélé, il éprouvait quelques difficulté à accepter son corps. Sa réactions pouvant paraître stupide puisqu'il avait toujours eu se corps là, il avait préféré faire taire ses tortueuses pensées.

Chaques caresses d'Héraklès le faisait soupirer chaleureusement, lui faisait produire des sons que lui même ignorait pouvoir produire. Son corps n'était plus qu'un amat de braises brûlant qui se ravivaient toujours plus au toucher du brun. Il enviait l'habilité de son époux,  il aimerait pouvoir lui rendre la pareille aussi bien.

Prenant son courage  deux mains, le blond posa ses mains sur le torse de son aimé et commenca à le découvrir doucement. Ses caresses étaient maladroites mais pleine de tendresse. Il passa finalement ses mains sous sa tunique pour sentir sa peau contre ses doigts, plus il le touchait plus naissait en lui un besoin irrépressible de continuer, de palper plus fermement, de pincer, griffer, goûter  cette peau légèrement halée. Il reproduisait les geste de son époux, si cela lui procurait du plaisir à lui alors il pouvait donner du plaisir à son prince de la même manière.

“Ce n'est pas juste, tu as encore tes vêtements ~ “



~

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 28
Double compte : Angleterre

Feuille de personnage
Points:
292/10000  (292/10000)
Inventaire:
Sam 10 Déc 2016 - 12:42



Sans peur !

Héraklès cachait son sourire comme il pouvait suite à la prise d’initiative de Francis, ce qui n’était pas pour le déplaire le moins du monde, évidemment.

Il sentait son appréhension, sa timidité dans ces gestes peu assurés. Mais, il discernait aussi le besoin d’en découvrir plus, de faire ses propres preuves, de ne pas se cantonner à l’étoile de mer docile ou de simplement reproduire ce qu’il lui faisait.

Sa plainte le fit légèrement glousser. Ça lui rappelait leur enfance commune, cette petite manie de bouder lorsqu’on le contrariait, et cette moue qui pourrait être déplacée sur ce visage adulte mais dont il n’en était rien, bien au contraire. Ça ne le rendait que plus séduisant.

- Ah oui, tu as raison, j’étais en train de les oublier. Mais quel dommage, mes mains sont bien trop occupées… Ah là là, que devrais-je faire ?

Hellas ponctua sa déclaration d’un baiser sur sa gorge, ses doigts s’approchant toujours plus des cuisses blanches sans y aller trop franchement, frôlant de loin la virilité impatiente de son mari.

- Je me demande si tu pourrais m’aider ?

Pas que ça le gênait vraiment, au fond, d’ôter lui-même sa tenue, mais si on pouvait allier l’utile à l’agréable, ce serait dommage de ne pas en profiter !

- S’il-te plaît, souffla-t-il tout contre ses lèvres.




_________________

Le Grec de poche~
Grèce ronfle en Slateblue (#6A5ACD) 
Carnet de bordHeeeelp
Moi c'est Héraklès. Hellas à la rigueur.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 04/08/2016
Double compte : Roumanie, Fidji

Feuille de personnage
Points:
432/10000  (432/10000)
Inventaire:
Ven 16 Déc 2016 - 14:41
Sans peur !


PV Grèce


- Ah oui, tu as raison, j’étais en train de les oublier. Mais quel dommage, mes mains sont bien trop occupées… Ah là là, que devrais-je faire ?

Lorsqu'il entendit son époux glousser et ensuite se moquer gentillement de lui, sa moue boudeuse s'accentua d'avantage. Il aimait bien le faire tourner en bourrique et ça depuis leurs plus tendre enfance. Bien entendu Francis le lui rendait bien, même si aujourd'hui il le taquinait un peu moins. Il ne s'agissait qu'une question de temps, une fois que le blond serait parfaitement à l'aise avec sa nouvelle condition et maintenant qu'il avait retrouver l'homme qui l'aime il reprendrait avec joie ses taquineries.

« Tu devrais peut être les retirer non ?? »


Il soupira chaudement au baiser sur sa gorge, ses caresses le rendait fou. Il mourrait d'envie d'en avoir plus, mais Héraklès n'avait pas l'air de vouloir accéder à ses désirs pour le moment. La moue boudeuse fut vite remplacé par un sourire rayonnant, la proposition de son prince lui plaisait bien. Il allait enfin pouvoir le voir dans le plus simple appareil, le goûter pleinement. L'excitation commençait à remplacer l'anxiété.

« Hm … je ne sais pas si tu le mérite mais je veux bien t'aider. »

Il l'embrassa amoureusement, avant de le faire basculer pour se mettre au dessus de lui. Il commença par lui retirer le haut de sa tenue, et observa un instant son homme. Il était diablement beau, ca devrait être interdit d'être aussi beau. Machinalement il posa ses mains sur son torse, et le caressa doucement, redessinant le contour de ses muscles du bout des doigts. Quelques minutes plus tard il lui retira le reste de ses vêtements et l'observa de nouveau assis sur ses cuisses. C'était étrange pour lui de voir un corps semblable au sien, pour lui les garçons étaient constitués différemment.

« Tu es tellement beau. »


~

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 392
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 28
Double compte : Angleterre

Feuille de personnage
Points:
292/10000  (292/10000)
Inventaire:
Sam 24 Déc 2016 - 16:34



Sans peur !

Héraklès le laissa l’observer à sa guise, un petit sourire joueur sur les lèvres.

Contrairement à une bonne majorité de gens dans la même situation, il ne tentait pas de se camoufler. Il savait à quoi ressemblait son corps et l’assumait. Ce n’était pas une forme de vantardise, il connaissait certains défauts de son physique, évidemment. Mais il avait appris à s’aimer comme il était et était parfaitement capable de déambuler nu à travers son palais, voir son royaume, si le besoin se faisait sentir.

Enfin, pas qu’il l’aurait fait…

Mais c’était la culture de sa contrée et l’une des raisons pour laquelle elle plaisait. Leur hédonisme et leur absence de pudeur faisaient le plaisir des yeux de bien d’étrangers. Comme feu le roi Lucius.

- Ce que tu vois te plaît ? Rit-t-il.

Il caressait les jambes blanches qui encadraient son bassin, s’amusant de sa curiosité presque avide.

Cette nuit de noces n’allait peut-être pas être aussi concluante qu’elle ne le devrait. En tout cas, elle serait instructive. Et les rapprochera d’autant plus.

Rien n’était pressé. Et, sans doute, rien ne le serait jamais.




_________________

Le Grec de poche~
Grèce ronfle en Slateblue (#6A5ACD) 
Carnet de bordHeeeelp
Moi c'est Héraklès. Hellas à la rigueur.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 04/08/2016
Double compte : Roumanie, Fidji

Feuille de personnage
Points:
432/10000  (432/10000)
Inventaire:
Dim 8 Jan 2017 - 13:16
Sans peur !


PV Grèce


« Ca me plaît énormément même ~ »

Il lui sourit tendrement. Les caresses se firent plus appuyé, les baiser un peu plus désordonnés, plus avide. Ils s'unirent enfin et recommencèrent autant de fois que leurs corps le leurs permis cette nuit là. La belle mère de Francis fut ravis d'apprendre que le mariage avait été consommé, même si cela avait beaucoup moins d'importance étant donné qu'aucun d'eux ne pourrait donner naissance à un héritier de cette manière.

Le blond avait été maladroit, parfois carrément nul. Mais lorsqu'ils reprirent leurs cabrioles le matin la gêne et la maladresse étaient bien loin. Il s'était laissé complètement allé et tous les deux avaient plus profité l'un de l'autre tout au long de la mâtiné. Ils partirent en voyage de noces au pays de l'ancienne princesse. Étant toujours en froid avec sa famille, Francis avait emmené Héraklès dans un coin un peu reculer du pays où il avait l'habitude de se rendre plus jeune.

Le couple royal bien que particulier fit vite l'unanimité, au décès d'Eurydice ils régnèrent jusqu'à ce que le petit frère d'Héraklès se marie à une jeune femme étant le seul à pouvoir donner un héritier à la courant, le couple préféra alors le laisser régner. Les amoureux profitèrent ensuite de leur nouvelle liberté pour faire le tour du monde.


~

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sans peur ! [Feat. France] [YAOI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» CORAYA ☠ Mais j'attends un être charmeur, mon marin riche et sans peur...
» DC New 52 : GREEN LANTERN
» Karon le sans-peur
» [terminer] Jamais deux sans... toi ? {Feat. Chelsea} /!\ HOT /!\
» PEARL ≈ Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell Oceans :: Flux Temporel :: Partie WTF-
Sauter vers: